[lang_fr]France : Râches[/lang_fr][lang_en]France : Râches[/lang_en]

Publié par

Chapelle de saint Léonard à Râches (59)

La ville de Râches et ses 2800 habitants est située sur l’axe Lille Douai en bordure de la rivière la Scarpe et fait partie depuis 2003 de la Paroisse “Notre Dame de la Paix en Pévèle”, constituée de 5 relais pour une population de 15400 âmes et dépendant du diocèse de Cambrai.
Monsieur l’Abbé Serge Hermant est curé de la Paroisse et Monsieur l’Abbé Eugène Cauchy est prêtre associé. Ils assurent dans le relais de Râches une assemblée dominicale les 1er et 3ème dimanches de chaque mois.
Site Internet : www.nd-paix.cathocambrai.com
e-mail : paroisse.nddelapaix@nordnet.fr
correspondant : danitison@orange.fr

Historique

[Extraits de l’ouvrage “Pèlerinage de saint Léonard à Râches“ par M l’abbé Gadenne, curé de Râches – 1930]

1° Son Origine.

20090602-relique-de-saint-leonard.jpg

De temps immémorial, Saint Léonard fut l’objet d’une insigne dévotion dans la paroisse de Râches près de Douai.
Arnold de Rayshs fait remonter l’origine de ce pèlerinage à l’an 1228.
La chapelle où s’obtenaient journellement, par l’intercession de ce grand saint, des faveurs extraordinaires, des guérisons remarquables, s’élevait à quelques pas du point de jonction de la route départementale et de celle qui conduit au hameau de Baillon.
Elle fut restaurée en 1444, par les princes de Bèrgues Saint Winoch qui en avaient acheté la propriété aux seigneurs de St-Léger, barons de Râches.
Aujourd’hui, il n’en reste plus une pierre.
Cette chapelle possédait une châsse en cuivre, contenant un cylindre de cristal, dans lequel furent placées les reliques du Saint au commencement du 17e siècle.
Un autre reliquaire d’argent, qui avait la forme d’une tour contenait une grande partie de la mâchoire de Saint Léonard.
Le flot révolutionnaire a tout emporté.
En face de son emplacement, se conserve encore à la façade d’une maison, le cintre de la porte d’entrée d’une ancienne abbaye des Carmes. On y lit très distinctement,  sculptés dans la pierre, les chiffres de Jésus et de Marie et la date 1653.
[A ce jour, après transformation de cette façade, les pierres constituant ce cintre ont été récupérées et disposées dans l’église au pied de l’autel de saint Léonard.]

2° Construction d’une nouvelle Église.

20090602-eglise-saint-leonard-de-raches.jpg

Cette chapelle qui servait d’église paroissiale depuis la révolution, menaçait ruines, quand Monsieur l’abbé Gadenne fut nommé curé de Raches.
Dieu seul connaît les difficultés inouïes qu’il rencontra pour remplacer ce sanctuaire tombant de vétusté, par  la belle église au style grave construite sur un terrain plus central et dans le voisinage de la gare du chemin de fer. Elle fut solennellement consacrée sous le vocable de saint Léonard le  25 juin 1860, par le cardinal  Régnier, Archevêque de Cambrai.

3° Chapelle actuelle de saint Léonard

Dans la petite nef du nouvel édifice, du coté de l’épitre, se trouve la chapelle du
célèbre patron de Râches. Sa statue nous le représente en rochet et en dalmatique ; il resplendit d’une beauté céleste.
Guidé par cette ravissante vision, le pèlerin se rend au pied de l’autel de Saint Léonard,  lui présente ses prières et ses vœux et ne retourne jamais sans avoir éprouvé les effets de sa puissante protection. La relique qu’on vénère aujourd’hui, de la dimension d’un doigt, est un os du bras de Saint Léonard.
C’est un présent du Cardinal Déprez, archevêque de Toulouse, ancien évêque de Limoges à Monsieur l’Abbé Gadenne, chanoine d’Amiens et de Cambrai.

4° Maladies pour lesquelles saint Léonard est invoqué à Râches.

Il serait impossible, disait en son temps Arnould de  Rayshs de rapporter toutes les guérisons opérées dans cette chapelle de saint Léonard, qui est visitée par des pèlerins accourus des pays  les plus éloignés. Elles étaient si nombreuses et si étonnantes que Monseigneur Herman Ortenberg,  évêque d’Arras, ordonna qu’elles fussent enregistrées, après informations faites par le pasteur du lieu, les échevins et le bailli.
Telle était l’abondance des ex-voto, chaînes, béquilles, présents de cire, d’argent et d’or, qui remplissaient l’ancienne chapelle, qu’ils en diminuaient  l’enceinte, déjà trop étroite pour les nécessités du culte. Le prédécesseur de M l’abbé Gadenne les fit disparaître.
Parmi les quelques ex-voto qui ont été conservés, on remarque un cœur d’argent portant cette inscription: « Gloire au Vainqueur. J. Fougnies, 3e roi de la Confrérie de Saint Léonard de la ville de Péruwelz, 1826. »
Aujourd’hui encore on estime à plus de trois mille le nombre des pèlerins qui chaque année viennent de tous pays implorer le secours de Saint Léonard pour différentes maladies, et particulièrement pour le tourteau, mal spécial qui empêche la marche des enfants.
[De nos jours, la Confrérie n’est plus active et la fréquentation n’est plus aussi importante mais des pèlerins continuent à venir régulièrement se recueillir et demander l’aide de saint Léonard en particulier pour les enfants.]

Le pèlerinage actuel – les cérémonies de juin.

[Extrait d’un article de presse préparé par M Daniel Tison et l’équipe relais – 21 juin 2007]

« Un peu en retrait, dans une impasse, en face de la Mairie de  Râches, l’Eglise dédiée à saint Léonard accueille avec simplicité tous les pèlerins qui passent en ce lieu de prière.
Ce dimanche 17 juin [2007], cette grande dame, honorée par ses fidèles, a fêté ses 150 ans
Pour l’occasion, elle s’était parée de nouveaux atours et a dévoilé, sur des panneaux intérieurs, un peu son histoire ainsi que celle des prêtres qui ont officié en ses murs depuis les années 1900 à ce jour.
A l’issue de la cérémonie religieuse, il a été procédé à la vénération de la relique de saint Léonard. De même, lundi 25 juin, l’adoration aura lieu de 15h à 17h, suivie de la récitation du chapelet et d’une collation en la salle paroissiale de Notre dame de la paix en Pévèle. »
[Régulièrement depuis quelques années, la vénération de la relique a lieu le dimanche qui suit la pentecôte et s’adresse particulièrement aux parents et enfants.]

__________________________________

20090602-representation-de-saint-leonard-a-raches-avec-prisonnier-a-ses-pieds.jpgPrière à saint Léonard

Glorieux saint Léonard, protecteur
des affligés, nous vous honorons
de tout notre cœur et nous
implorons votre protection.
Soyez nous propice, faites nous
ressentir le grand crédit que
vous avez dans le ciel.

 

Souvenez-vous de vos serviteurs,
afin que par votre intercession,
nous soyons délivrés de toutes
langueurs et infirmités tant
corporelles que spirituelles et
faites que nous persévérions dans
la grâce afin qu’après cette vie
nous puissions avoir part à votre gloire.

Pas de commentaire

Trackback URI | Comments RSS

Laisser un commentaire